Orgasme ruiné : Squelching

Il y a quelque chose de très délicieusement intense à donner un orgasme ruiné. Prendre ce moment parfait et le détruire. Donner de l’espoir à quelqu’un, et c’est juste au moment où il est le plus impuissant, l’arracher. Formidable.

Le concept de base est très simple, une fois le point de non-retour atteint, l’homme expulsera son sperme. Pour lui offrir un , il suffit de supprimer toute stimulation une fois le point de non-retour atteint. La technique la plus connue est celle dite de l’abandon qui consiste à tout lâcher au moment propice.

Cependant, il existe un panel de taxonomie de différentes techniques, tel le « squelching ». Comme vous pouvez le voir sur la vidéo, son principe est vraiment simple à mettre en œuvre. L’alternative ici consiste à bloquer l’écoulement du sperme en serrant très fort la base du pénis.

193 vues

C’est une approche que je recommande particulièrement aux débutants qui souhaitent découvrir les plaisirs de ces jeux. Il peut être difficile d’identifier l’instant idéal pour interrompre les stimulations. Alors, au lieu de tenter la tactique de l’abandon, je vous conseille celle du squelching. Au lieu de serrer son sexe après avoir atteint le point de non-retour, faites-le quand vous pensez qu’il s’approche de l’orgasme et avec l’autre main continuez la stimulation.

Ça ne sera probablement pas parfait les premières fois, mais rappelez-vous que c’est en forgeant que l’on devient forgeron.

L’orgasme ruiné sans éjaculation

Le squelching est également apprécié par certains couples expérimentés pour réaliser des orgasmes ruinés sans émission de sperme. C’est commode pour éviter d’en mettre partout et délicieusement frustrant.

Pour cela, il faut boucher l’urètre empêchant ainsi l’écoulement de la semence. Appliquée assez tôt, maintenue suffisamment longtemps et exercée avec la bonne intensité, la pression provoquera une éjaculation rétrograde. Le sperme ne trouvant pas d’échappatoire sera évacué dans la vessie. Ce dernier sera alors évacué lors de la miction.

Voir la vidéo complète :

Laisser un commentaire