Accueil Légendes C'est du passé

C’est du passé

Je suis heureuse que tu te sentes assez à l’aise avec moi pour partager ton fantasme de chasteté, chéri. Avant de faire quoi que ce soit, je dois te dire quelque chose sur mon passé. Il y a des choses que tu dois vraiment savoir. J’ai déjà verrouillé des gars dans la chasteté. Je dois attirer un certain genre de mec, non ? Bref, la première fois, c’était mon petit ami au lycée. Eh bien, les choses ne se sont pas bien passées avec lui, et je me suis tellement mise en colère quand nous avons rompu que j’ai jeté toutes les clés. Je ne le savais pas à l’époque, mais c’est ce qu’on appelle le keyholding permanent. Il est toujours dedans aujourd’hui. Je sais que c’est horrible, mais il y a pire. J’ai été tellement excitée de le refuser définitivement. Plus de plaisir sexuel… Plus jamais… C’était le meilleur kiffe et si facile. Après, j’ai commencé à brancher des mecs en soirée et à les convaincre de se verrouiller pour moi. Ensuite, je ne les ai jamais revus. Il y a au moins une cinquantaine de types qui ne peuvent plus bander depuis des années à cause de moi. J’ai réalisé que j’avais un problème et j’ai suivi une thérapie pour le résoudre. J’étais accro. C’était vraiment dur de surmonter cette énorme excitation de jeter ces clés. Mais je vais très bien maintenant. Mon ex m’a pardonné, et a trouvé une fille qui n’aime pas tellement la pénétration, tout comme moi. Les autres gars, j’espère qu’ils ont trouvé la paix. Si tu veux rompre avec moi, je comprends. Si tu veux oublier la chasteté, je comprends ça aussi. Tu m’aimes et tu me fais confiance ? C’est plus que ce que je mérite, chéri. Je t’aime aussi, et je te promets de prendre soin de tes clés. Je ne rechuterai pas, même si je suis tentée de ressentir à nouveau l’excitation du keyholding permanent…

ARTICLES AU HASARD

LÉGENDES