AccueilLégendesSept jours, c’est le maximum

Sept jours, c’est le maximum

Attends, j’hallucine ! Ton petit frère est vraiment enfermé dans cette minuscule cage ! Mais pourquoi il t’a laissé lui faire ça ? J’y crois pas, y’a même une serrure pour qu’il ne puisse pas la retirer ! C’était son idée, figure-toi. Il est venu me voir et m’a expliqué qu’il n’arrive pas à se contrôler et qu’il se masturbe tous les jours. Il m’a montré ce dispositif médical qui entoure son pénis et m’a dit que si je gardais les clés, il ne pourrait pas se toucher. J’ai été choquée quand il m’a dit se branlait tout le temps, même sous la douche avant que je prenne la mienne. Beurk ! C’est totalement incontrôlable, alors j’ai dit oui, bien sûr. Je pense que je l’ai laissé sortir plus qu’il ne fallait au début, mais ça ne sert à rien de nourrir une mauvaise habitude, alors je le garde verrouillé toute la semaine. Sept jours, au maximum ? Il peut donc se faire plaisir toutes les semaines. Ne serait-il pas mieux pour tout le monde de le garder enfermé plus longtemps ? Beurk, je viens de penser à un truc, et s’il pense à moi en le faisant ? Ou même à toi ! Dégueu ! Il oserait pas faire ça ? Oh non, maintenant, j’appréhende son prochain déverrouillage prévu demain. Je déteste l’idée qu’il fasse ça en pensant à toi ou à moi, mais je ne peux pas vraiment contrôler ses pensées. Si ça ne tenait qu’à moi, je ne le déverrouillerais pas du tout, mais malheureusement, il m’a expliqué qu’il était médicalement nécessaire qu’il soit soulagé sexuellement une fois par semaine. Médicalement nécessaire… ? Que se passerait-il si tu ne le déverrouillais qu’une fois sur deux ou une fois par mois et… même jamais ? On a vu en cours d’éducation sexuelle qu’ils ont des rêves mouillés pour se soulager, non ? Alors, pourquoi aurait-il vraiment besoin de se branler ? Et les patients dans le coma et tout ça ? Tu crois vraiment que les infirmières les branlent une fois par semaine ? Ça ne colle pas. Regardons sur internet. * 10 minutes plus tard * Je suis tellement stupide ! Ces cages de chasteté ne sont même pas des dispositifs médicaux. C’est juste des jouets sexuels. Et regarde, ces mecs qui passent littéralement des mois sans bander, sans même parler d’orgasme. Je pensais que j’aidais mon frère, mais il se sert de moi pour assouvir ses fantaisies sexuelles ! Qu’est-ce que je dois faire maintenant ? La réponse est évidente, non ? Voyons par nous-mêmes ce qui arrive quand un gars ne se fait jamais déverrouiller.

ARTICLES AU HASARD

LÉGENDES