Accueil Légendes Eau glaciale

Eau glaciale

Après vos premières expériences de chasteté masculine, autrement dit une fois avoir passé la phase d’accoutumance, peut-être souhaiterez-vous expérimenter des périodes d’encagement plus longues. C’est une excellente idée !
Brrr ! Cette eau est absolument gelée ! Chéri, regarde comment mes tétons sont durs. Comment va ton petit bonhomme ? Ha ha, c’est marrant ça, il est tous rabougri et il remplit toujours complètement la cage ! Tu vois, on a bien fait de suivre les conseils de ce guide de chasteté pour choisir ta cage. Hum… ! Attends, tu as dit que leurs suggestions sur la durée de verrouillage étaient farfelues, et que c’était un fantasme irréaliste, mais jusqu’à présent tous leurs conseils étaient avisés. Allez, soyons fous, suivons leurs conseils ! C’est décidé, ta prochaine sortie aura lieu dans un mois au lieu d’une semaine… pour commencer.

Combien de temps dois-je le faire attendre pour avoir son orgasme ?

Je dirais que la meilleure façon de trouver la durée idéale est d’essayer différentes périodes. Le truc, c’est d’augmenter lentement sa période d’attente, en commençant peut-être par une semaine ou dix jours. S’il demande pourquoi, dites-lui que vous aimez la façon dont il se comporte lorsqu’il est verrouillé et que cela vous rend très heureuse. Faites-le pendant un moment, puis augmentez encore son attente. Observez les résultats et augmentez le temps d’attente si cela vous plaît.

Il n’y a pas de règle sur la durée du refus d’un orgasme. Certaines femmes autorisent leur partenaire à jouir une fois par semaine, d’autres une fois par mois. D’autres délais encore sont plus longs, beaucoup plus longs. La durée de port de la cage dépend de vos objectifs et chacune décide en fonction de ses désirs, envies, voire fantasmes. Au final, seule la femme devrait choisir la durée du port de la cage et l’homme devrait l’accepter et ne pas manifester son désaccord.

ARTICLES AU HASARD

LÉGENDES

Sexsomnie

Il est vrai qu’une fois qu’on a goûter au plaisir d’encagé un ex, il est difficile d’y renoncer.

Une nouvelle normalité

La dynamique de la chasteté masculine contrôlée au sein du est tellement envoutante qu’une fois établie, tout retour en arrière est inenvisageable.

Osez une sexualité moins « phallocentrée »

Poussin, je sais que tu t’attendais à une sortie hier soir, mais écoutes, ça fait longtemps que ça me trotte dans la tête et...