AccueilVivre la CMCBriser la spirale infernale de la excessive grâce à la chasteté...

Briser la spirale infernale de la masturbation excessive grâce à la chasteté masculine

Des centaines de milliers d’années d’évolution ont programmé les mâles avec l’envie d’avoir des relations sexuelles avec le plus grand nombre de partenaires possible, aussi souvent que possible, pour propager l’espèce. Ainsi, les mâles sont des créatures procréatrices préoccupées et poussées à libérer l’éjaculat, rendant l’ masculin inextricablement lié à l’acte de procréation.

Ce n’est pas que les hommes aient consciemment des relations sexuelles parce qu’ils veulent des enfants. Mais le résultat de l’acte sexuel est l’émission d’un fluide qui n’est bon qu’à cette fin singulière.

Contrairement aux hommes, les femmes peuvent jouir purement pour le plaisir qui n’a rien à voir avec la procréation. Pourtant, il est pratiquement impossible pour les hommes d’atteindre l’ sans éjaculer du sperme. Ce fluide corporel utile uniquement pour la procréation.

Il est intéressant de noter que les humains se distinguent des autres primates en matière de . Les scientifiques nous disent que l’humain n’est pas la seule espèce animale qui se masturbe. Il y a même eu une poignée d’études qui ont suivi les comportements masturbatoires de primates non humains. Les études scientifiques montrent que la masturbation jusqu’à son terme est un phénomène extrêmement rare chez les autres espèces qui ont des mains capables très semblables aux nôtres.

La masturbation masculine

Comme tous ceux qui ont déjà été dans un zoo le savent probablement, il ne fait aucun doute que les autres primates jouent avec leurs organes génitaux. Mais ces épisodes de tripotage conduisent rarement à un orgasme intentionnel. Avec les mâles humains, c’est une tout autre histoire. La masturbation se poursuit presque toujours jusqu’à l’orgasme et l’éjaculation du sperme. C’est peut-être parce que, en tant qu’hommes, nous sommes esclaves de la directive évolutionniste primordiale de libérer le sperme. Une chose est certaine. Parmi les autres espèces animales, l’homme est unique. Nous nous masturbons beaucoup, et presque toujours, cela conduit à un orgasme intentionnel.

Certains mecs se masturbent plus que d’autres. Il n’y a pas de fréquence « normale ». Tandis que certains le font tous les jours, d’autres, toutes les semaines et d’autres plus rarement. Plusieurs études montrent que de nombreux hommes ont des difficultés à s’abstenir de se masturber pendant plus de soixante-douze heures, même ceux qui ont des partenaires sexuels disponibles régulièrement.

Pour être clair, la masturbation est saine et présente de nombreux avantages pour la santé. Notamment, le soulagement du stress, aider à s’endormir, réduire la tension, stimuler l’immunité, et plus encore. Mais comme pour tous les vrais plaisirs de la vie, la modération est la clé. Si vous vous masturbez de manière excessive, vous courez le risque de perturber non seulement votre routine quotidienne, mais aussi votre perception globale de la vie et de votre épanouissement. Vous risquez même d’en devenir obsessionnel.

La libido masculine peut devenir dépendante de vos habitudes de masturbation et de la fréquence de vos libérations sexuelles (orgasme). Si vous vous masturbez et atteignez l’orgasme tous les jours, votre corps s’habitue à ce schéma. Ce n’est pas différent d’une dépendance à la drogue, où vous devez continuellement augmenter votre dose de la substance pour éprouver les mêmes effets agréables. La plupart des hommes seraient d’accord, plus vous vous masturbez, moins les orgasmes que vous ressentez sont intenses et satisfaisants. Cela est dû en grande partie au niveau de deux hormones, la prolactine et la dopamine.

L’orgasme masculin et les rôles de la prolactine et de la dopamine

Les recherches indiquent que les niveaux de prolactine augmentent après l’orgasme et sont impliqués dans une boucle de rétroaction qui diminue l’excitation par des processus dopaminergiques centraux inhibiteurs et probablement périphériques. « L’orgasme provoque un pic significatif des niveaux de prolactine (environ 10 à 15 ng/ml) immédiatement après et jusqu’à 10 à 60 minutes plus tard. » [1] Ce pic dépend de l’éjaculation et ne se produit pas en cas d’excitation non orgasmique. Cette augmentation de prolactine sert à supprimer les désirs sexuels ultérieurs. Lorsque la prolactine augmente, la dopamine est réduite, car les deux hormones peuvent être considérées comme antagonistes l’une de l’autre.

La dopamine est une hormone produite par l’hypothalamus, un acteur particulièrement bien connu dans la voie de récompense du cerveau. C’est elle qui provoque le sentiment de plaisir lorsque nous faisons des choses qui nous font du bien. La dopamine peut être stimulée par le sport, par la nourriture, les jeux d’argent, la consommation d’alcool… Mais l’excitation sexuelle est probablement son meilleur stimulant. Tant que la dopamine reste élevée, le désir sexuel reste élevé.

Marnia Robinson, l’autrice de “Cupid’s Poisoned Arrow”, parle de la prolactine comme de l’hormone “je ne t’aime plus”. En effet, une augmentation de la prolactine rend généralement un homme moins intéressé par les rapports sexuels avec une partenaire. Il est intéressant de noter que l’orgasme et l’éjaculation dus à la masturbation provoquent un pic moins élevé de prolactine que lors d’un rapport sexuel avec une partenaire. Cela peut expliquer pourquoi un homme ne ressent pas le désir d’avoir des relations sexuelles avec une partenaire, mais reste éveillé à regarder du porno et à se masturber après que sa partenaire se soit couchée.

Vous vous masturbez trop ?

Bien qu’il n’y ait pas de fréquence de masturbation “normale”, sous certaines formes la pratique devient excessive. C’est particulièrement vrai lorsque vous négligez d’autres domaines de votre vie pour passer du temps à vous masturber. Voici quelques-uns des indicateurs les plus courants d’une masturbation compulsive :

  • Vous vous masturbez au détriment des autres activités (travail, études, responsabilités de la vie quotidienne…)
  • Choisir la masturbation au lieu de travailler, d’étudier, de passer du temps avec ses amis ou sa famille
  • Préférez la masturbation aux relations intimes avec votre partenaire
  • Lorsque la masturbation n’est pas une option vous êtes en manque, irritable, frustré et en colère
  • La fréquence de votre besoin de vous masturber ne cesse d’augmenter
  • Adopter des comportements à risque en se masturbant pour satisfaire ses désirs sexuels (voyeurisme, masturbation dans les lieux publics).

La masturbation excessive est souvent marquée par un besoin constant d’étendre ses activités sexuelles. Par exemple, une recherche constante d’intégrer davantage de risque dans votre vie sexuelle pour plus de sensations fortes. Ou encore, de rechercher une pornographie de plus en plus hardcore pour atteindre un orgasme.

Le sexe et la masturbation sont deux pratiques différentes, tout comme la pornographie et le sexe dans la vie réelle. Le porno n’est pas une représentation de la façon dont la plupart des gens font l’amour dans la vie réelle. La masturbation excessive et le visionnage de porno peuvent influencer vos attentes à l’égard de vos partenaires. Cela peut nuire à votre vie sexuelle, mais aussi à vos relations quotidiennes.

Avantages de la réduction de la masturbation et des éjaculations fréquentes

La masturbation peut être une source surprenante de procrastination. Réduire cette distraction peut vous permettre d’en faire plus sur des activités plus intéressantes. Diminuer la fréquence de vos masturbations peut vous aider à vous connecter plus physiquement et émotionnellement avec votre partenaire, améliorant ainsi votre relation. Moins de masturbation peut conduire à moins de consommation de porno, ce qui, nous le savons tous, peut être une véritable perte de temps.

Lire : Avantages de la réduction de la fréquence d’éjaculation avec la chasteté masculine

Comment la masculine peut-elle aider ?

Rien n’est plus difficile, lorsqu’on essaie de se défaire d’une habitude, que le sevrage brutal. C’est pourquoi, lorsque j’ai décidé d’arrêter de fumer, je me suis tourné vers la cigarette électronique. Bien sûr, la vapoteuse n’est probablement pas le choix le plus sain, mais elle semble préférable à la cigarette. De plus, depuis que j’ai commencé à vapoter, petit à petit je ne ressens plus autant le besoin de nicotine. Vous pouvez également utiliser la chasteté masculine pour vous aider à sortir de la spirale de la masturbation trop fréquente. En portant une , il n’y a aucun moyen de vous stimuler, et vous éviterez probablement le porno comme la peste.

Les premiers jours sont difficiles, mais au bout de cinq à sept jours, vous commencez à profiter d’une excitation constante. Votre cerveau commence à être imprégné de dopamine. De plus, votre n’étant plus une option pour une solution rapide de plaisir, vous pourriez très bien découvrir que la stimulation d’autres parties négligées de votre corps est agréable.

Passer une journée au travail enfermé dans une peut être un excellent moyen de se mettre dans l’ambiance d’une soirée. Vous rappelant constamment et de manière inoubliable ce qui vous attend en rentrant chez vous. C’est un sexy que vous pourrez partagerez avec votre partenaire, même si vous êtes très éloignés l’un de l’autre. Si vous préférez, vous pouvez prolonger la chasteté davantage : quelques jours d’affilée sont un bon moyen de vous mettre en forme et de vous donner du fil à retordre en prévision d’un week-end coquin avec votre partenaire. La chasteté masculine est fantastique comme moyen occasionnel de pimenter votre vie sexuelle. Vous pouvez, également, en faire un élément régulier de votre répertoire érotique. Tout dépend de vous et de votre partenaire.

Rebooting Challenge

Par ailleurs, pour briser votre accoutumance vous devriez probablement envisager une chasteté à plus long terme. En effet, d’après l’expérience de la communauté des “NoFappers”, la référence est un programme de reboot de 90 jours. Rassurez-vous, une fois que votre corps s’est habitué au port de la cage de chasteté, il n’y a aucune raison que vous ne puissiez pas en porter une tout le temps, à part une pause occasionnelle pour des raisons d’hygiène.

Le désir de réduire la masturbation excessive et la consommation de pornographie est l’une des principales raisons pour lesquelles les hommes se tournent vers la chasteté. Si cela vous préoccupe, vous devriez assurément envisager d’essayer la chasteté.

ARTICLES AU HASARD

LÉGENDES